La stérilisation du biberon de bébé

Les microbes ont une fâcheuse tendance à se développer dans le lait. Il suffit d’en laisser une petite quantité au fond d’un biberon pour favoriser le développement des germes. Le nouveau-né ne possède pas encore un système immunitaire suffisant pour se défendre contre de graves agressions intestinales. La propreté des biberons est donc indispensable.

Bébé ne dispose que d’une faible quantité d’anticorps, les immunoglobulines A, spécialisées dans la défense contre les infections intestinales. Il est donc conseillé de stériliser les biberons de votre nouveau-né, afin de tuer le plus grand nombre de virus, notamment le rotavirus, qui provoque des gastro-entérites sévères, chez les jeunes bébés. La meilleure défense sera toujours l’hygiène.

Un nettoyage rigoureux du biberon

Avant toute stérilisation, procédez, au préalable, à un nettoyage méticuleux du biberon, ainsi les microbes n’auront pas le temps de se développer. Enlevez d’abord la bague qui enserre le biberon et la tétine et débarrassez-les de toutes traces de lait. Si vous ne disposez pas d’un goupillon spécial pour la tétine, retournez-la sur votre doigt pour bien la nettoyer. Lavez ensuite le corps du biberion en utilisant un écouvillon, afin de déloger tous les petits résidus. Lors de toutes ces manipulations, utilisez votre liquide de vaisselle habituel, à condition de bien rincer. Égouttez enfin tout votre matériel sur un plan de travail parfaitement propre.

Avant toute opération de stérilisation

Pensez à vous laver soigneusement les mains, avant de vous mettre à stériliser les biberons de votre bébé, avec de l’eau et du savon, en insistant sur les paumes, le dessus des mains, l’espace entre les doigts et les poignets. Rincez-les et surtout séchez-les correctement, avec une serviette propre.

Stériliser le biberon de bébé à froid

Si vous choisissez cette méthode, il vous suffit d’immerger biberons, bagues et tétines dans un bain d’eau froide, additionné d’une solution antiseptique. Laissez tremper pendant le temps indiqué (une trentaine de minutes sont suffisantes). N’importe quel récipient à couvercle peut faire l’affaire, mais il existe des bacs à stérilisation, prêts à l’emploi, en vente en pharmacie ou en grandes surfaces. Avant de préparer un biberon, prenez soin de bien le rincer avec de l’eau minérale, ou de l’eau du robinet bouillie. Ce type de stérilisation laisse parfois une odeur désagréable qui, sans être dangereuse pour votre bébé, peut déclencher quelques grimaces !

À forte chaleur

  • Si vous optez pour une stérilisation à chaud : plongez les biberons et les tétines dans un grand faitout, ou une casserole réservée à cet usage, et laissez-les bouillir pendant une vingtaine de minutes ; le temps nécessaire pour que les microbes soient éliminés. Vous pouvez également y ajouter une cuillère à café de vinaigre. Peu onéreux, mais long.
  • D’autres méthodes utilisent la chaleur : la stérilisation électrique, par exemple. Une cuve adaptée permet de recueillir, sur deux étages, les biberons et leurs accessoires. Il suffit alors de fermer l’ensemble et d’attendre une quinzaine de minutes. Ces stérilisateurs électriques sont pratiques, il faut le reconnaître, mais sont aussi, de loin, les plus onéreux du marché.
  • Beaucoup plus raisonnables, les stérilisateurs pour fours à micro-ondes : ils font gagner du temps. Couchez les biberons (2 ou 4), dans une cloche en plastique, ajoutez un peu d’eau au fond et fermez le couvercle. Programmez ensuite votre four sur 10 mn. C’est stérilisé ! Attendez encore quelques minutes avant d’ouvrir la cloche, pour ne pas vous brûler avec la vapeur d’eau. Cette technique rapide est faite pour quatre biberons à la fois au maximum.

L'art de la conservation

  • Une fois tous vos biberons stérilisés et refroidis, stockez-les. Le mieux est de les placer dans le réfrigérateur (le froid a la propriété de freiner la prolifération des microbes), voire de leur réserver un étage spécial, afin qu’ils ne soient pas en contact avec les autres denrées alimentaires. Surtout, veillez à ce que tous les biberons aient bien leurs capuchons protège-tétine.
  • Si vous avez stérilisé à froid, vous pouvez laisser les biberons dont vous n’avez pas l’usage dans la solution désinfectante et les utiliser en fonction de vos besoins. Pensez simplement à changer le bain toutes les 24 heures.
  • Si votre nouveau-né ne supporte que des tétines en caoutchouc, renouvelez-les régulièrement. Une tétine abîmée est une porte d’entrée facile pour tous les microbes en circulation : mieux vaut en changer immédiatement que d’exposer votre enfant à une infection intestinale très sérieuse.

Quel type de biberon pour bébé

Si vous avez choisi la stérilisation à froid, peu importe que votre matériel soit en verre ou en plastique. Il supportera aisément les nombreux bains désinfectants. En revanche, la stérilisation à chaud demande quelques précautions. Vérifiez que les biberons en plastique, portent bien la mention « stérilisable à 120 °C », sinon, vous risquez d’avoir quelques surprises. Vous constaterez très vite que les tétines en silicone supportent vaillamment les stérilisations à chaud, à la différence du caoutchouc, qui ramollit et se décline plus facilement.

Le matériel de stérilisation

  • Les stérilisateurs : classiques, ils peuvent contenir six biberons de 240 millilitres environ et deux goupillons. 20 minutes d’ébullition, sur une source de chaleur, sont nécessaires pour obtenir une stérilisation complète. Électriques, ils stérilisent, à la vapeur, six à sept biberons et s’arrêtent automatiquement, au bout de 15 minutes.
  • Les bacs de stérilisation à froid : d’une capacité de six biberons, ces boîtes comportent en général deux compartiments amovibles, pour loger tout le matériel. Certains fabricants ajoutent un compteur journalier, pour penser à changer la solution désinfectante.
  • Les stérilisateurs pour four à micro-ondes : la stérilisation se produit en 10 mn. Après refroidissement, les biberons seront conservés au frais jusqu’à l’em-ploi.
  • Le stérilisateur/chauffe-biberon : certaines marques proposent l’association des deux, pour un biberon à la fois ! Une bonne idée pour les vacances. Ce combiné a l’avantage de tenir peu de place et nécessite seulement une prise électrique.

À lire aussi

Quel lait choisir ?

Anti-reflux, hypoallergéniques, à base de protéines de soja… Ces…