Chanter des comptines à bébé

Pour votre enfant, la plus belle des musiques, c’est votre voix ! Même si vous chantez faux, il adore entendre les mélodies que vous lui susurrez. Elles composent ce que les musicologues appellent un « massage sonore » dont les capacités à détendre les enfants sont étonnantes… Les comptines sont autant d’occasions de communiquer avec votre enfant et de l’aider à développer son langage. Eh bien, chantez maintenant !

La musique est une forme d’art extraordinaire, qui touche à tous les aspects du développement de l’enfant : physique, intellectuel, social et affectif. Dans le ventre de maman, à 4 mois de grossesse, le fœtus est capable de réagir à un stimulus musical provenant du dehors. Que la maman écoute Mozart, ou Alain Chamfort, l’apprentissage musical de l’enfant est maintenant en route. L’épanouissement affectif est un aspect crucial du développement de bébé et la musique est une forme artistique qui transporte dans ses harmonies une véritable émotion, à laquelle bébé est très sensible.

La berceuse : chant d'amour

Les psychologues disent, depuis longtemps, que la communication entre parents et bébé encourage grandement la socialisation de l’enfant et son intérêt pour autrui. La berceuse est un chant d’amour et de réconfort, accompagnée d’un rapprochement physique et émotionnel. Maman tient son bébé dans ses bras et le berce doucement. Le contact physique, la stimulation auditive, la création d’un climat affectif doux et le va-et-vient stimulent les sens de bébé et favorisent le développement de son cerveau. Motivé par la voix réconfortante de maman, bébé communique à son tour par des cris et des gazouillis. Plus on chante en présence d’un bébé, plus celui-ci émettra des sons expressifs et verbaux, puisque la fonction du langage est particulièrement stimulée.

Chanter pour communiquer

  • Une façon d’attirer l’attention d’un petit est d’utiliser son nom dans le texte. N’hésitez donc pas à inventer de petites paroles que vous chanterez sur un l’air de votre choix, pour commenter les activités de la journée, ça lui plaira beaucoup.
  • Certains enfants sont stressés à l’idée de passer d’une activité à une autre : une chanson peut aider à maintenir la bonne humeur et à annoncer le changement prochain ou le départ pour la crèche.
  • Parfois, une chanson fonctionne mieux qu’un ordre ! Pourquoi ne pas faire l’annonce du repas en chantant « Si tu as très faim, viens manger » sur l’air de Il était un petit homme ?!

Parler « bébé »

Dans le monde entier, les adultes parlent aux bébés sur un ton aigu, lentement, avec des mots et des phrases simples. Cette façon de parler « bébé » attire l’attention des nourrissons, parce qu’elle correspond à leur capacité d’entendre mieux les tons aigus que les tons graves. Les bébés comprennent mieux ce qu’on dit quand on se sert de mots simples et qu’on les répète souvent. Mots simples, répétition, ton chantant… Cela ressemble à une chanson enfantine, non ?! En fait, les chansons ont une place privilégiée dans la communication avec les petits, que ce soit à l’heure du jeu ou à l’heure du coucher. Elles continuent, d’ailleurs, à occuper un rôle important auprès des enfants plus grands.

Rythme, rimes et répétitions

La musique et le chant développent l’écoute, composante déterminante de toute communication. Les paroles, qui sont importantes dans les chansons, sont mises en valeur par le rythme et la rime. Un refrain mélodique et répété aide les enfants à pratiquer et à se souvenir des mots et des phrases entières.

C’est au rythme que s’intéresse d’abord le jeune enfant. Vous pouvez donc souligner le rythme d’une chanson en bercant bébé en cadence ou en tapant dans les mains. Si votre bout de chou est plus grand, vous pouvez même le faire sauter en douceur sur vos genoux, il va adorer ! Et si ça vous tente, pourquoi ne pas même danser ensemble ?

Ajoutez quelques gestes aux paroles

Les chansons accompagnées de gestes et de mouvements permettent aux enfants de participer, même avant de pouvoir prononcer les paroles. Prenons par exemple la chanson Alouette, je te plumerai. Les premiers temps, bougez les mains de votre bébé pour les pointer vers les parties de son corps désignées par les paroles. Plus tard, votre enfant participera de lui-même en imitant vos gestes. Graduellement, il sera de plus en plus capable d’ajouter des mots et bientôt il chantera toute la chanson avec vous. Vous rendez l’apprentissage d’une nouvelle chanson plus facile, en chantant lentement. Attendez que votre enfant la connaisse mieux, avant d’accélérer. Une fois la chanson bien connue, vous pouvez faire un petit arrêt pour laisser l’enfant chanter le mot suivant. La rime l’aidera à se rappeler le dernier mot du vers, par exemple. Ainsi font font font se prête aussi très bien à un petit jeu de mains : faites tourner doucement vos poignets, mains en l’air. Quand les marionnettes s’en vont, les mains se cachent derrière le dos.

Bébé chante : c'est bénéfique !

  • Chanter est une excellente activité, puisqu’elle sollicite, tout à la fois, les deux hémisphères du cerveau : le droit pour l’effort musculaire (eh oui ! au moins en ce qui concerne les 17 muscles de la langue…), et le gauche pour le sens créatif !
  • Chantez toujours les mêmes comptines : il les retient plus facilement et peut enrichir son vocabulaire.
  • L’enfant n’aime pas seulement entendre le chant des autres : sa propre voix le met en joie.
  • Le babil du bébé, en réponse au chant de ses parents, met en place les prémices du langage.

À lire aussi

Le Doomoo nid

Avec le Doomoo nid, vous voilà transformée en maman…