Il pleut , il pleut bergère

Voici une chanson incontournable, au rythme calme et posé qui calmera bébé. À l’origine, elle faisait référence à Marie-Antoinette qui jouait à la bergère au Hameau de la Reine.

À l’heure de la sieste, cette chanson douce sur la thématique de la pluie ravira bébé et agira comme une berceuse. Chantez-la d’une voix douce et posée pour la finir dans un souffle… Chut, bébé dort !

Il pleut, il pleut bergère
Rentre tes blancs moutons
Allons sous ma chaumière
Bergère, vite allons
J’entends sous le feuillage
L’eau qui tombe à grand bruit.
Voici, venir l’orage,
Voici l’éclair qui luit.
Entends-tu le tonnerre ?
Il roule en approchant.
Prends un abri bergère,
À ma droite en marchant.
Je vois notre cabane.
Et tiens voici venir
Ma mère et ma sœur Anne
Qui vont l’étable ouvrir.
Bonsoir, bonsoir ma mère,
Ma sœur Anne bonsoir.
J’amène ma bergère,
Près de nous pour ce soir.
Va te sécher, ma mie
Auprès de nos tisons.
Sœur, fais lui compagnie,
Entrez petits moutons.
Soignons bien, oh ma mère,
Son tant joli troupeau
Donnez plus de litière,
À son petit agneau.
C’est fait allons près d’elle
Eh bien donc te voilà
En corset qu’elle est belle
Ma mère voyez-là.
Soupons, prends cette chaise,
Tu seras près de moi.
Ce flambeau de mélèze,
Brûlera devant toi.
Goûte de ce laitage.
Mais tu ne manges pas ?
Tu te sens de l’orage,
Il a lassé tes pas.
Eh bien voilà ta couche,
Dors-y bien jusqu’au jour.
Laisse moi sur ta bouche,
Prendre un baiser d’amour.
Ne rougis pas bergère,
Ma mère et moi demain,
Nous irons chez ton père
Lui demander ta main.

Seul le premier couplet est vraiment connu, mais la suite de l’histoire est vraiment irrésistible et on imagine très bien cette scène de famille chaleureuse, au milieu d’une étable pleine de jolis agneaux. La comptine se finit sur une demande en mariage émouvante. Longue vie aux amoureux !

À lire aussi

Au clair de la lune

Les bébés aiment bien les mélodies douces,…