La première année de bébé : le sixième mois

6 mois pour un bébé, c’est bien souvent l’âge de la révolution du palais ! À six mois, les premières dents se mettent à pousser, et de fait, il faut accepter de passer par quelques mauvais moments. C’est aussi l’âge de la diversification alimentaire, et vous allez pouvoir immortaliser ses premières dégustations et ses premières « patouilles » ! Il adore d’ailleurs exprimer sa joie et vous le prouve lors de séances de jeux, mais il sait aussi vous faire part de ses frustrations et de ses peurs…

L’arrivée des premières dents

Vous aviez déjà remarqué lors des mois précédents que votre bébé se mettait bien souvent le poing à la bouche et tentait de le mordre, mais là, plus de doute : joues rouges et gencives gonflées vous indique que la première quenotte n’est pas loin de poindre. Ce sont en général les incisives du bas qui arrivent d’abord. Il se peut que votre enfant en souffre et que cette période s’accompagne de quelques réveils nocturnes lié à la douleur !

Que pouvez-vous faire pour soulager votre enfant ?

Il existe en pharmacie des gels apaisants que l’on utilise directement sur la gencive. Mettez-en une noisette sur votre doigt propre et massez doucement les petites gencives irritées. Vous pouvez acquérir un anneau de dentition que votre enfant pourra porter à la bouche et mordiller à loisir. Si vous le mettez au réfrigérateur avant utilisation, il n’en sera que plus efficace : le froid anesthésie la douleur. Il existe aussi des granules homéopathiques qui peuvent soulager votre enfant, n’hésitez pas à consulter votre pharmacien qui saura vous conseiller.

La poussée dentaire s’accompagne parfois de petites fesses rouges et irritées. Prenez soin de bien protéger son fessier à l’aide de crèmes spécifiques que l’on trouve désormais même en grandes surfaces.

Votre enfant ne manifeste pas de signe de percée dentaire ? Pas d’inquiétude, il n’y a pas de règles, chez certains les dents ne sortent que vers 1 an.

La découverte des aliments

Sur les conseils de votre médecin, vous avez peut-être déjà procédé à la diversification alimentaire, mais si ça n’est pas le cas, c’est maintenant qu’il faut y songer. Vous passez d’ailleurs, à partir de 6 mois, au lait 2e âge pour les enfants nourris au biberon. Vous allez pouvoir introduire de nouveaux goûts et de nouvelles saveurs. Vous pouvez commencer par des purées de fruits, puis progressivement introduire des purées de légumes, et ensuite y mixer de la viande. Très rapidement, votre enfant prendra, à 6 mois révolus, deux vrais repas par jour, complétés de deux biberons. Vous allez donc lui faire découvrir la cuillère, mais s’il refuse de prendre ses repas avec pour le moment, mixez et mélangez les fruits ou les légumes avec son lait et proposez-les lui en soupe dans le biberon.

La découverte du jeu

Ça y est, la coordination main-œil est maintenant bien en place et votre bébé va pouvoir saisir et amener à lui les objets, mais aussi les jeter ! L’un de ses grands plaisirs qui le fait d’ailleurs rire aux éclats : jeter ses jouets ou ce qui est à portée de ses mains du haut de sa chaise haute ; ce qu’il aime ? Vous voir ramasser inlassablement !

Votre bébé est aussi très attentif aux sons, son ouïe s’est considérablement améliorée. Il aime tous les bruits : nouveaux, étranges, bizarres, différents. Hochets, grelots, jouets « couineurs », tout est bon pour stimuler ses découvertes ! Il aime aussi beaucoup faire des sons avec sa voix, il n’est d’ailleurs pas rare que vous l’entendiez l’expérimenter même quand il est seul dans son lit !

C’est le temps des premiers « cache-cache » : cachez-vous derrière vos mains, « mais où est maman ? », écartes-les ensuite pour découvrir votre visage « elle est là » : il en raffole et ne s’en lasse pas !

Et les livres ?

Bien entendu vous pouvez lui lire des petites histoires – si vous ne le faites pas déjà – mais surtout lui mettre des livres en main : livres à toucher, avec des matières et des textures différentes, livres de bain, qu’il pourra aussi mordiller, livres sur les couleurs, car désormais il distingue parfaitement les nuances colorées.

Le jeu lui permet d’apprendre à coordonner ses gestes, de découvrir le langage, et de consolider sa relation avec vous : ne le négligez pas ! Une seule règle : jouer, rire, chanter, parler, écouter. N’ayez jamais peur d’en faire trop !

« L’angoisse du nouveau »

Si votre bébé sait désormais vous faire part de son enthousiasme, c’est aussi l’âge où il va vous montrer ses peurs. Si auparavant il avait le sourire facile, il peut se montrer parfois moins avenant. En présence de personnes qui lui sont étrangères, il peut lui arriver de se cacher dans votre cou si vous l’avez dans les bras, ou de se montrer anxieux. Il est aussi inquiet quand il ne vous voit plus ou est séparé de vous. C’est ce que les spécialistes nomment « l’angoisse du nouveau ». Votre bébé prend conscience de vos liens et de son attachement pour les personnes qui lui sont connues, et toute nouveauté dans son entourage peut l’amener à être un peu perturbé…

Le conseil du pédiatre : la fièvre

  • Mon enfant a une poussée de fièvre, c’est parce qu’il fait ses dents ? Il ne faut pas tout mettre sur le compte de la poussée dentaire. Certains enfants vont faire un peu de fièvre à ce moment-là, mais la fièvre est parfois annonciatrice d’autres maux. Il faut aussi savoir que les bébés ne régulent pas encore bien leur température interne. Ainsi un enfant trop couvert ou exposé à une forte chaleur peut monter rapidement à une température élevée.
  • Avec quel type de thermomètre prendre correctement la température de mon enfant ? Le thermomètre rectal est l’un des meilleurs indicateurs de sa température. Vous pouvez aussi faire l’acquisition d’un thermomètre auriculaire, qui vous donnera des indications tout aussi fiables.
  • Des conseils pour éviter de lui faire mal quand on prend sa température rectale ? Pour prendre la température de votre enfant avec un thermomètre rectal, soulevez doucement les jambes de votre bébé, et enduisez légèrement le bout du thermomètre avec un peu de vaseline, ce qui facilitera son introduction et évitera que votre bébé ne soit surpris et fasse des mouvements brusques.
  • Comment faire pour faire baisser la fièvre en attendant de voir le médecin ? Ne persistez pas à vouloir le couvrir absolument. Vous pouvez lui donner une dose poids de paracétamol prescrit par votre médecin en cas de fièvre. Ne dépassez pas 4 prises sur 24 h, à donner toutes les 6 heures.

À lire aussi

Le bon roi Dagobert

Si vous voulez faire rire votre bébé, apprenez-lui cette…