8 conseils pour choisir le prénom

À l’approche de la naissance, le choix du prénom de bébé est l’une des décisions les plus importantes que vous aurez à prendre. Quelques conseils pour vous aider.

  1. Bien en discuter avec le conjoint : C’est peut-être la règle la plus importante, un prénom qui plaise aux deux parents. Discutez-en bien entre vous, faites des listes pour ou contre, utilisez des applications pour smartphone rigolotes pour vous aider… (voir nos posts de blog sur l’application Apta Baby Name ou Kick to Pick)
  2. Le prénom doit bien aller avec le nom de famille : Un prénom ne va jamais seul. Votre enfant hérite aussi bien évidemment de votre nom de famille. Alors autant tester les différentes combinaisons possibles. Si la sonorité d’un prénom, suivi du nom de famille, vous plaît, il y a tout à parier que vous faites le bon choix.
  3. Se méfier des tendances : Les tendances vont et viennent. Un prénom à la mode risque de rapidement devenir obsolète. De plus, vous ne voudriez pas que votre enfant se retrouve avec cinq petits camarades au même prénom.
  4. Penser à l’avenir : À l’inverse, évitez aussi les prénoms trop originaux, qui risquent d’attirer des moqueries à votre enfant. Petit conseil : pensez toujours au futur de votre enfant, et demandez-vous si son prénom sonnera toujours bien sur un CV ou à l’âge de trente ans.
  5. S’intéresser à l’étymologie et la signification : La signification d’un prénom par lequel on était pas tout de suite attiré peut parfois séduire, et intervenir sur notre décision finale. A contrario, une signification péjorative risque fort d’altérer la beauté d’un prénom.
  6. Respecter la loi : Cela peut paraître idiot, mais c’est un conseil essentiel. Le choix des prénoms est régi par des normes précises qu’il convient de respecter. Elles sont établies en pensant au bien-être de l’enfant. (voir notre post de blog sur le sujet).
  7. Soyez respectueux de l’orthographe : Shellsie pour Chealsy, Thifaine pour Tiphaine… Les orthographes alternatives de prénoms, notamment de prénoms anglophones, sont souvent disgracieuses. Plus tard, vos enfants risquent de devoir corriger nombre de leurs interlocuteurs qui écriront mal leur prénom. À éviter.
  8. Pensez aux surnoms et diminutifs : Un prénom peut facilement être raccourci, et cela permet même parfois de trouver un surnom sympa. Au contraire, certains diminutifs sont peu flatteurs. Pensez-y au moment de faire votre choix !

À lire aussi

J’aime la galette

« J’aime la galette » fait partie du clan des…