Comment conserver le lait maternel

On le sait, le lait maternel est excellent pour bébé. Mais on ne peut pas toujours être au taquet pour lui donner le sein, et tirer son lait à l’avance pour le garder pour plus tard peut-être une très bonne idée.

Voici comment faire :

Beaucoup de mamans ne peuvent pas donner leur sein systématiquement à leur enfant, et l’allaitement peut même être retardé pendant une certaine période, en cas de douleurs ou si la mère est hospitalisée par exemple, ou si lorsqu’elle reprend son travail. Dans ce cas, tirer son lait régulièrement est une très bonne solution, à condition de savoir comment bien le conserver. La première chose à savoir est que cette pratique ne s’adresse qu’aux bébés nés à termes et qui sont en bonne santé.

Une fois que vous avez tiré votre lait, il vaut mieux le conserver au réfrigérateur, plutôt que le congeler, car la congélation peut nuire à certains de ses bienfaits et le lait se conserve plus longtemps au frigo. Les deux solutions sont cependant possibles. Si vous optez pour le réfrigérateur, ne dépassez pas le délai de 8 jours ; si vous choisissez le congélateur (-18 °C), la limite est de 4 mois. Dans ce dernier cas, une fois le lait décongelé, bébé doit le consommer dans l’heure. Bien sûr, ne recongelez jamais le lait. Si vous utilisez un congélateur situé dans le haut de votre frigo, un « freezer », ne dépassez pas 2 semaines. Le lait peut également se conserver à température ambiante, pendant 3 à 4 h maximum. Enfin, si vous partez en vacances et que vous ne pouvez/voulez pas donner le sein à bébé pendant le trajet, sachez que le lait peut se conserver dans une glacière le temps du transport, sans dépasser 24 h.

Le récipient que vous utilisez doit être très bien lavé et rincé. Pour cela, rincez-le à l’eau froide, puis lavez-le à l’eau chaude savonneuse. Rincez-les une nouvelle fois et laissez-les sécher à l’air libre. Si vous le pouvez, optez pour du verre, mais vous pouvez également utiliser des contenants en plastique. Les études montrent d’ailleurs que les globules blancs y seront mieux conservés. Il existe aussi des sacs de conservation spécialement conçus pour le lait maternel ; ils sont très pratiques !

Enfin, voici quelques astuces et précautions à prendre :

  • Jetez le lait si bébé ne le boit pas entièrement. Pour éviter de trop gâcher, conservez des petits volumes (60 à 120 ml environ). Ils seront plus facile à chauffer également.
  • Lavez-vous bien les mains ainsi que les récipients avant chaque utilisation.
  • Veillez à fermer le récipients hermétiquement.
  • Vous pouvez conserver le lait dans deux sachets insérés l’un dans l’autre, et les poser dans un récipient plus rigide.
  • Pensez aux étiquettes ! Elles seront très utiles pour indiquer le volume de lait, le nom de l’enfant au beosin… et surtout la date de tirage !
  • Attention : les temps de conservation indiqués ci-dessus ne peuvent pas se cumuler !
  • Après un certain temps de conservation, votre lait peut changer d’odeur ou de goût, mais sachez qu’il garde toujours ses vertus nutritionnelles !

À lire aussi

Un grand cerf

Votre bébé est un grand curieux et ouvre de…