Les couches lavables, galères ou révolutionnaires ?

Les couches lavables, pas trop envie d’essayer ? Pourtant elles redeviennent à la mode. De plus en plus de mamans se sont lancées dans cette pratique, pour des raisons écologiques, économiques ou pratiques. Petit tour d’horizon du marché de la couche lavable, de ses avantages et de ses inconvénients.

Tout d’abord, il faut savoir que quand on parle de couche lavable, on ne parle pas des couches à l’ancienne, comme celles qu’utilisaient nos grands-mères, avec épingles à nourrices, linges blanc et toute la panoplie. Les modèles d’aujourd’hui ont beaucoup évolué et sont devenus presque aussi pratiques que les couches jetables. De nombreuses boutiques de puériculture, de salons bio et de sites Web spécialisés en vendent, en plusieurs tailles, formats, et couleurs.

Elles se lavent en machine à 40°C, mais sans adoucissant car il peut provoquer des rougeurs et des irritations chez bébé. En revanche, quelques gouttes d’huiles essentielles peuvent rendre l’odeur des couches propres bien agréable.

Avantages

Le budget : Sachant qu’un bébé utilise plus de 5 000 couches jusqu’à ce qu’il devienne propre, le budget couche s’élève à environ 1 500 euros par enfant. En ce qui concerne les couches lavables, il vous en faudra une vingtaine pour être tout à fait à l’aise, et il faudra compter environ 350 euros en machines et en séchage au cours des premières années de bébé. Au total, le coût total des couches lavables serait de 850 euros. De plus, elles pourront être réutilisées pour le deuxième enfant.

Une différence non négligeable donc, qui peut jouer en faveur de cette dernière solution.

Matériaux naturels : souvent composées de coton biologique ou autres matériaux, les couches lavables sont plus douces et naturelles que les couches jetables composés de produits chimiques parfois irritants, comme le polyacrylate de sodium. D’autre part, même si laver les couches est coûteux en eau et en électricité, les couches lavables sont plus écologiques, dans la mesure où la fabrication de couches jetables est très polluante, faisant intervenir de nombreux composés chimiques.

Inconvénients

Organisation : les couches lavables doivent, comme leur nom l’indique, être lavées, et à ce titre, il est nécessaire de bien s’organiser pour avoir toujours une couche propre sous la main. Elles demandent en moyenne une à deux lessives en plus par semaine. Pas toujours facile quand on a déjà pas beaucoup de temps pour soi.

Perte d’absorbance : Avec le temps, les couches lavables peuvent devenir plus sales, et moins absorbantes. Il faut donc les laver avec une lessive sans glycérine, ou les décrasser suivant le mode d’emploi fourni avec les couches. Elles ont aussi plus tendance à fuir que les couches jetables, il faut donc être réactive pour changer bébé.

Bien sûr, à vous de voir quelle méthode vous convient le mieux ! Mais sachez que si vous optez pour des couches lavables, de nombreux modes d’emplois existent sur le Web, et sur tous les salons bio, vous trouverez des ateliers afin d’apprivoiser leur utilisation.

Et vous, êtes-vous plutôt couches classiques ou couches lavables ?

À lire aussi

Pomme de reinette

Chanter des comptines, pourquoi pas, c’est vrai que…