Accoucher en maison de naissance

De plus en plus de femmes expriment leur “ras-le-bol” face à la surmédicalisation de la grossesse. Libre à vous de choisir d’accoucher en maison médicalisée ou maison de naissance si vous souhaitez sortir du cadre hospitalier, pour un suivi personnalisé du début de votre grossesse jusqu’à la rééducation périnéale.

Choisir la maison de naissance

Pour le suivi de votre grossesse et votre accouchement, plusieurs choix s’offrent à vous, parmi lesquels la maison de naissance. Cette structure accueille les femmes enceintes et les suit tout au long de leurs 9 mois de grossesse. Vous pourrez choisir d’y mettre au monde votre enfant le jour J.

Cependant, tout comme pour un accouchement à domicile, vous pourrez mettre au monde votre enfant dans ce type de structure que si vous ne présentez pas une grossesse à risque (jumeaux, bébé qui se présente par le siège, hypertension, diabète).

Le fonctionnement des maisons de naissance

En France, les maisons de naissance sont situées à proximité immédiate d’une maternité partenaire. Si vous optez pour une maison médicalisée, une seule et même sage-femme se chargera :

Comment se déroule un accouchement en maison de naissance ?

C’est le grand jour, bébé va enfin vous montrer sa jolie frimousse ! Rendez-vous dans la maison de naissance dans laquelle vous avez été suivie ; votre sage-femme sera là pour vous assister.

Sachez cependant :

  • que vous ne pourrez bénéficier de la péridurale si vous accouchez en maison médicalisée ;
  • que des médecins équipés du matériel nécessaire peuvent intervenir en cas d’urgence ;
  • qu’une maternité est toute proche si jamais l’accouchement présente des difficultés, ou que le bébé est en souffrance, pour accélérer le travail.

Une question de chiffres…

Un accouchement en maison médicalisée coûte environ 1 400 €. La Sécurité Sociale prend en charge la moitié de cette somme.

À lire aussi

Mission bébé !

On ne vous présente plus notre illustratrice officielle qui,…

La césarienne

Autrefois l’apanage des accouchements difficiles, la césarienne a…