Semaine 32 : Le grand jour se précise… 32 semaines de grossesse / 34 semaines d’aménorrhée (34 SA)

Pour solidifier ses os, bébé a besoin d’un maximum de calcium ! Bonne nouvelle pour vous, on en trouve aussi dans le chocolat…

Comment se porte bébé ?

Il mesure aux alentours de 43 centimètres et pèse désormais plus de 2 kilos. Il n’a pas forcément grandi depuis la semaine passée, mais continue de grossir régulièrement. Ses organes sont en place et fonctionnels pour la plupart, hormis les poumons qui continueront leur développement jusqu’au terme.

Bébé prend peu à peu l’apparence qu’il aura le jour de l’accouchement. Cela passe par une coloration de la peau, la pousse des cheveux et des ongles qui continue, mais aussi par les traits de son visage qui s’affinent encore davantage.

La consolidation des os est une étape importante. Certains d’entre eux vont rester mous pour faciliter le passage à travers votre bassin. Les fontanelles ne durciront que bien après l’accouchement, et il faudra rester particulièrement prudent en manipulant le crâne de bébé durant les premiers mois.

À l’aise dans le ventre de sa maman, bébé est confortablement installé depuis le début de la grossesse. Au cours de ces dernières semaines de grossesse, le voilà qui devrait se retourner si ce n’est déjà fait ! À force de prendre du poids, bébé a de moins en moins de place et va chercher à adopter la position la plus confortable, ainsi, il se positionne de sorte à ce que la partie la plus volumineuse (le bas de son corps) occupe le haut de votre abdomen. Tête en bas, il attend patiemment l’accouchement…

Comment se porte maman ?

Bébé raffole du liquide amniotique, qui lui apporte tout ce dont il a besoin pour finir sa croissance. Mais cette consommation fait uriner bébé plus que d’habitude et le placenta fonctionne à plein régime, avec l’aide de vos reins, pour éliminer ces déchets. Il est donc primordial que vous buviez suffisamment pour faciliter ce travail et éviter des désagréments.

Il est temps de différencier les fausses contractions et les vraies contractions. En effet, s’il n’est pas rare que vous ressentiez de fausses contractions, il faudra réagir si celles-ci deviennent plus régulières et intenses. Elles pourraient signifier qu’il est temps de se rendre à la maternité…

Si vous vous sentez angoissée, ne gardez pas cela pour vous. L’approche de l’accouchement peut être une source de stress et d’inquiétudes. Il convient de partager les questions que vous vous posez avec votre partenaire ou votre famille et votre médecin. Demandez des conseils autour de vous, lisez des ouvrages sur la maternité. Le plus souvent, vous découvrirez que les doutes que vous nourrissez sont ceux de toutes les mères avant vous, et qu’il s’agit d’un processus normal.

Votre « To do list » de la semaine

  • Consommez du calcium ! Bébé en a besoin pour consolider son squelette. On en trouve bien sûr dans les produits laitiers comme les yaourts, le lait, le fromage, mais pas seulement. Les aliments les plus riches en calcium sont aussi l’algue Wakamé, le parmesan, les sardines, le tofu, le persil, le lait de chèvre, les amandes, les épinards, le cresson, la farine de soja ou même… le chocolat !
  • Une nouvelle visite médicale s’annonce ! L’état de santé de bébé sera passé au crible et votre médecin s’assurera que toutes les conditions sont réunies pour que votre accouchement se passe le mieux possible. Au terme de cette visite, votre médecin vous délivrera une attestation de travail que votre employeur pourra compléter et remettre à la Sécurité sociale. Cela donnera le point de départ de votre congé maternité.

À lire aussi

Le bouchon muqueux

De la conception à l’accouchement, le bouchon muqueux joue un…