Bien choisir sa poussette

Les poussettes d’aujourd’hui présentent un design attractif et des options multiples. Toutefois, pour choisir le modèle idéal, n’oubliez pas de considérer quelques facteurs : escaliers, espace, facilité de rangement et, bien entendu, âge du bébé.

Tous les parents ont hâte de faire découvrir le monde à leur nouveau-né. En balade au parc ou en sortie au centre commercial, une poussette deviendra votre meilleure amie ! Ce que vous recherchez : le confort pour bébé et la commodité pour vous. Voici un aperçu des modèles disponibles sur le marché français, classés en fonction de l’âge. N’oubliez pas que votre tout-petit est bien plus à l’aise en position allongée, au chaud dans sa nacelle.

La poussette 3 en 1

Elle s’utilise de la naissance jusqu’à 3 ans environ et combine les fonctions de lit nacelle, bloc poussette et siège auto (de catégorie 0+, jusqu’à 6/9 mois donc).

  • Condensé pratique des produits dont vous aurez besoin pour bébé : mais son poids et son encombrement jouent en sa défaveur.
  • Plus chère à l’achat, elle s’avère plus économique sur la durée.

Le landau poussette (2 en 1)

C’est le produit polyvalent par excellence qui va pouvoir suivre la croissance de votre enfant et s’adapter à ses besoins du moment.

  • Jusqu’à ses 6 mois : une nacelle le protège et le garde bien au chaud. Passés 6 ou 7 mois, il va vouloir observer le monde extérieur, il suffira alors de démonter la nacelle et d’y installer un bloc poussette.
  • À noter que, parfois, la nacelle est livrée avec un kit permettant la transformation en lit auto. Ce produit doit être choisi avec son soin car il sera le véhicule de votre enfant pendant quelques temps.

Les options qui facilitent la vie

  • Un système simple qui permet à bébé de passer de la position « face à la route » à « face à vous ». Pratique quand il pleut ou que vous ne voulez pas le perdre de vue.
  • Les capotes dont la partie haute est transparente afin de surveiller bébé facilement.
  • Si vous craquez pour un modèle Jogger, n’oubliez pas de vérifier qu’il est bien muni d’une pompe à air…
  • Vive le panier à provisions qui s’installe sous le siège de bébé !
  • Un guidon réglable si le papa est immense et vous toute petite !
  • Des suspensions réglables et des roues de taille suffisante.

La poussette américaine

Les Américains ont tenté d’améliorer le concept du landau-poussette. Nul besoin ici de démonter nacelle et bloc poussette, une simple manipulation et la nacelle pivote et se transforme.

  • Le concept est bien pensé mais sur certains modèles, la réalisation laisse à désirer : fixations lâches, nacelle pas assez enveloppante et protectrice ou bloc poussette peu confortable. C’est toute la difficulté d’un compromis. Notez que si l’encombrement de ce type de modèle est dans la norme, le poids est souvent excessif.
  • Il est difficile de placer bébé dans cette poussette dès sa naissance : la nacelle pivotante maintient moins bien votre enfant qu’une nacelle classique. À utiliser après quelques mois donc.

Des normes à respecter

Les normes de sécurité ont évolué et il vous faut absolument acheter un produit qui les respecte. Le marquage NF S 54-001 sur une poussette implique que celle-ci respecte la législation française et que tout a été mis en œuvre pour optimiser la sécurité de votre enfant. La norme européenne EN 1888 complète la norme française.

Les poussettes Jogger

Véritable 4X4 de la poussette, ce modèle haut à 3 ou 4 roues est à la mode. Son confort et sa qualité de fabrication sont bien souvent supérieurs à ceux des autres modèles, ce qui pourrait justifier des tarifs dignes de véritables hauts de gamme.

  • Ses qualités tout-terrain lui ouvrent les portes de la balade à la campagne ou à la plage. Attention au poids et à l’encombrement important.
  • Même pliée, cette poussette ne se fait pas oublier dans le coffre.
  • Certains modèles ne conviennent qu’à des enfants de plus de 6 mois, vérifiez bien avant l’achat.

Consignes de sécurité

  • Assurez-vous, avant d’installer votre enfant, que les dispositifs de blocage du système et de pliage sont bien verrouillés.
  • Attachez toujours votre enfant dans sa poussette, même pour un très court trajet.
  • Ne laissez pas votre enfant immobilisé dans sa poussette en plein soleil…
  • Évitez de circuler trop près des voitures.
  • Respectez toujours scrupuleusement l’ordre dans lequel on doit installer ou retirer les enfants dans une poussette multiplaces, afin d’éviter tout risque de basculement…

La poussette-canne

Elle concilie encombrement et poids minimum, se replie en « parapluie » et se contente d’une petite place. Maniable et pratique, c’est une bonne solution pour les urbains.

  • En revanche, le siège composé d’un fin hamac n’est pas forcément le plus confortable : son maintien relatif le rend peu utilisable avant 10 mois.
  • Vérifiez la qualité de fabrication et le système de pliage, faiblesses possibles sur certains modèles.
  • Il existe des modèles de luxe, avec un véritable fauteuil à la place du hamac.

5 points clés à vérifier avant l'achat d'une poussette

  • La mention d’une norme de sécurité constitue une garantie de qualité, mais ne vous dispense pas de vérifier les points qui suivent :
  • Sur les modèles à nacelle : assurez-vous que cette dernière est bien rembourrée et que ses bords sont suffisamment hauts.
  • Vérifiez que les parties textiles sont entièrement lavables en machine, si possible. Les bébés régurgitent souvent et les petits aiment bien manger dans leur carrosse !
  • Testez la solidité du châssis en le manipulant : n’hésitez pas à forcer (légèrement !) sur les tubes et articulations qui le composent.
  • Une fois pliées, les poussettes prennent plus ou moins de place : évaluez l’encombrement en fonction de votre coffre de voiture et du lieu de stockage.
  • Vérifiez le bon fonctionnement du système de pliage : votre poussette sera pliée et dépliée des milliers de fois au cours de sa vie. Une poussette dont les articulations ont déjà du jeu ou ne semblent pas solides (en plastique par exemple) pourrait ne pas vous résister. Le système de verrouillage doit être fiable.

À lire aussi

Mini-hamburgers

À partir de 8 mois, bébé peut commencer à découvrir les…