L’accouchement naturel : quézaco ?

De plus en plus de femmes souhaitent accoucher « naturellement ». Concrètement, il ne s’agit pas de démédicaliser l’accouchement, mais plutôt que les aspects techniques et médicaux restent les plus discrets possibles, pour que la maman et le co-parent se sentent pleinement acteurs de ce moment et en vivent intensément toute l’émotion. Pour concrétiser ce désir des futures mamans, des salles nature ont vu le jour, avec des conditions optimales de prise en charge.

Accouchement physiologique ou accouchement naturel ?

L’accouchement physiologique, en opposition à l’accouchement pathologique, est un accouchement qui se déroule sans complication, par voie basse, avec ou sans péridurale. L’accouchement naturel, quant à lui, se déroule de manière la moins médicalisée possible ; il induit donc de ne pas avoir recours à l’analgésie péridurale. En revanche, des instruments peuvent parfois être nécessaires pour faciliter la sortie du bébé (forceps, ventouses…).

L’accouchement naturel, soumis à des conditions

Si l’accouchement naturel est de plus en plus désiré, c’est parce qu’il vous permet d’être « actrice » de votre accouchement, et de bénéficier d’une grande mobilité durant toute la durée du travail. Cependant, il n’est pas toujours possible. Grossesse gémellaire, antécédent de césarienne, diabète gestationnel, présentation par le siège… plusieurs facteurs rendent difficilement envisageable ce type d’accouchement. Dans tous les cas, n’hésitez pas à en discuter avec votre sage-femme, qui saura vous donner les meilleurs conseils en fonction de votre situation. L’accouchement naturel est également soumis au fait que tout se passe bien le jour J : certaines situations d’urgence pourront malheureusement contrecarrer votre projet de naissance.

Mais pourquoi vouloir accoucher sans péridurale ?

L’analgésie péridurale sert à soulager la douleur des contractions pendant votre travail. Or, de plus en plus de femmes choisissent de ne pas la demander, car elles considèrent que l’accouchement est un phénomène naturel et qu’elles y sont instinctivement préparées. Elles souhaitent donc gérer les douleurs par elles-mêmes, et avoir recours à des moyens naturels pour les soulager. Si tel est votre cas, n’hésitez pas à vous tourner vers une maternité qui propose une « salle nature » !

Un environnement rassurant

Très plébiscitées, les salles dites « nature », proposées dans quelques maternités, dont la maternité des Diaconesses dans le 12ème à Paris, disposent de tout le matériel nécessaire et adapté aux accouchements physiologiques. Loin du cadre médical souvent anxiogène pour les futurs parents, les salles nature s’attachent à créer un environnement confortable et serein pour vous permettre d’accoucher en toute sérénité, et de gérer votre travail au mieux.

Des équipements spécifiques

Les salles nature disposent d’une table d’accouchement plus large, vous permettant de changer facilement de position et parfois d’un tabouret d’accouchement, si vous souhaitez donner naissance en position accroupie. Vous pourrez également y trouver, dans la plupart des cas, un foulard de suspension, offrant la possibilité de s’étirer pour soulager les contractions. Enfin, une large baignoire y est présente, afin de favoriser la dilatation du col pendant le travail. Si tous ces équipements spécifiques permettent de mieux gérer la douleur, n’oubliez pas qu’il est tout à fait envisageable d’accoucher naturellement dans une salle de naissance « classique », et que la salle nature n’est pas réservable. Sa disponibilité est soumise au taux d’occupation de la maternité le jour de votre accouchement.

Les sages-femmes, garantes du bon déroulement de l’accouchement « nature »

Pour que l’accouchement naturel se déroule en toute sécurité, les sages-femmes sont formées aux différentes positions d’accouchement, afin de s’adapter à vos besoins le jour J. Que vous voyez plus à l’aise à quatre pattes, allongée ou accroupie, elles vous guideront dans vos différentes positions, en toute confiance, et vous apporteront des conseils pour soulager la douleur.

Elles sauront également réagir en cas de problème : les salles nature sont bien entendu équipées de tout le matériel nécessaire pour faire face à d’éventuelles complications lors de l’accouchement. Car choisir un accouchement naturel ne vous empêchera pas de demander une péridurale le jour J, ni d’être prise en charge de manière optimale si une césarienne d’urgence se profile !

https://hopital-dcss.org/services/maternite-diaconesses/presentation

À lire aussi

Bola de grossesse

Bijou traditionnel de grossesse en Indonésie mais aussi au…